À l’approche des vacances, une même question préoccupe de nombreux propriétaires : que faire de son animal ? Pour ceux qui ont la chance de pouvoir voyager avec leur animal de compagnie, quelques précautions s’imposent. S’il vous est impossible de l’emmener, sachez qu’il existe plusieurs solutions pour faire garder votre animal, en fonction de vos besoins et de votre budget.

Sur la route des vacances, par Steve Baker — CC BY 2.0

Sur la route des vacances — Steve Baker/CC BY 2.0

Partir en vacances avec son animal

Vous souhaitez emmener votre animal sur votre lieu de vacances : des moments de complicité en perspective avec votre compagnon, pour le plus grand bonheur de toute la famille ! Si vous résidez dans un hôtel ou dans une location de vacances, pensez toutefois à vérifier dans le contrat que les animaux sont admis. En cas de doute, contactez les propriétaires – de nombreux établissements refusent nos amis à quatre pattes, il est donc préférable de vérifier ce point à l’avance.

Consultez par exemple le site internet Facilidogs, qui référence des campings et résidences de vacances acceptant les chiens.

Sur la route

Vous transportez votre cheval ou poney ? N’oubliez pas de l’équiper de protections adaptées (jambes, nuque, queue) afin d’éviter les blessures.

Mal des transports, fatigue, coup de chaud ? Votre animal peut aussi ressentir ces désagréments. N’oubliez pas de lui proposer à boire régulièrement. Pour les conducteurs, la Sécurité Routière préconise de faire des pauses toutes les deux heures. Profitez-en pour faire sortir votre animal afin qu’il se dégourdisse les jambes ! Si cela est impossible (pour les petits animaux ou ceux qui ne sont pas habitués à être tenus en laisse), pour son bien-être, bannissez l’attente en plein soleil dans une voiture surchauffée.

Si vous prenez le train, il est nécessaire de réserver un billet pour votre animal de compagnie.
En avion, il est possible de transporter son animal en cabine sous réserve de l’accord préalable du service de vente, si votre compagnon pèse moins de 6 kg. Au-delà de ce poids, il devra voyager en soute. Attention, si vous partez à l’étranger, il faut impérativement se renseigner sur la réglementation en vigueur (certificats sanitaires, quarantaine, etc.).

A l’arrivée

L’installation dans un nouveau lieu de résidence est souvent une source de stress pour les animaux. Si cela est possible, votre animal appréciera grandement qu’une pièce au calme lui soit réservée, ou un coin bien à lui. Vous pouvez aussi emmener quelques affaires (son coussin, ses jouets) afin qu’il se sente rapidement comme à la maison.

Pension pour chiens, par Kd rome - CC BY 3.0

Pension pour chiens — Kd rome/CC BY 3.0

Faire garder son animal

Garde à domicile, chez un particulier ou hébergement en pension ? Voici quelques pistes pour faire garder votre animal en votre absence.

Garde à domicile

Comptez environ 20-40 € pour 1 heure de visite à domicile (tarifs proposés par les services de garde d’animaux).

Vous avez peut-être la chance de pouvoir compter sur un proche qui prendra soin de votre animal en votre absence. Si ce n’est pas le cas, pourquoi ne pas faire appel à un pet sitter ?
Il s’agit d’une personne qui se déplace à domicile pour veiller sur votre compagnon : le nourrir, changer sa litière, passer du temps avec lui et vérifier qu’il est en bonne santé. Pensez à vérifier que la personne à laquelle vous accorderez votre confiance possède un Certificat de capacité des animaux de compagnie d’espèces domestiques (CCAD). Ce document atteste des connaissances du soigneur en matière de besoins biologiques, physiologiques et comportementaux des animaux de compagnie.

Garde chez un particulier

Si vous aimez l’idée du pet sitter mais que vous craignez que des visites quotidiennes soient insuffisantes pour votre animal, il existe une autre solution : le faire garder, mais cette fois chez un particulier. Certains sites, comme Holidog, proposent de vous aider à trouver des particuliers prêts à garder votre animal (chien ou chat uniquement).

AnimoVacances propose également un service d’échange de garde d’animaux (chiens, chats, rongeurs, oiseaux, etc.). Le principe est simple : vous confiez votre animal à un propriétaire pendant votre absence, et vous vous engagez à garder son animal en échange quand il partira à son tour en vacances.
Cet engagement réciproque permet à chacun de partir sereinement, en sachant que son animal est placé entre de bonnes mains, dans un foyer qui saura lui apporter de l’affection et tous les soins nécessaires.

Pensions / hôtels

Vous préférez que votre animal soit pris en charge par des professionnels ? Dans ce cas, vous pouvez opter pour un établissement spécialisé, ou pour une famille d’accueil qui s’occupera de votre animal durant votre absence. Dans son Dico des Vacances pas bêtes, la Fondation 30 Millions d’Amis a sélectionné quelques adresses susceptibles d’accueillir votre compagnon. Dans tous les cas, il est indispensable de se rendre sur place au préalable afin de s’assurer du sérieux de l’établissement.

Et si vous souhaitez offrir un séjour cinq étoiles à votre animal de compagnie, sachez qu’il existe de véritables hôtels pour chiens ou chats. Ces établissements combinent hébergement, promenades à l’extérieur, jeux et séances d’éducation. Vous pouvez par exemple jeter un oeil chez Actuel Dogs, un hôtel canin présenté comme un véritable palace pour chiens. Comptez environ 40 euros par séjour (nuitée comprise) pour cet établissement situé à Vincennes, en région parisienne.

Bonnes adresses, options à éviter : faites-nous part de vos expériences vécues concernant la garde de votre animal pendant les vacances !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *