Dans le massif des Maures, sur les hauteurs de la baie de Saint-Tropez, se cache le Village des Tortues. À Gonfaron, loin de l’agitation des stations balnéaires de la Côte d’Azur, l’association SOPTOM (« Station d’Observation et de Protection des Tortues et de leurs Milieux ») recueille les tortues rapportées par des particuliers. Elle propose au public d’arpenter les chemins du Village des Tortues le temps d’une visite, afin de sensibiliser les visiteurs à la protection de ces animaux.

Le Journal des Animaux vous donne un aperçu de ce refuge pour tortues, qui constitue une sortie ludique et pédagogique pour petits et grands.

Le parc abrite différentes espèces de tortues

Le parc abrite différentes espèces de tortues — © Le Journal des animaux/Tous droits réservés

Une clinique pour soigner les tortues blessées

La visite du Village des Tortues commence par la clinique et sa salle de soins. 300 tortues en moyenne y sont recueillies et soignées chaque année par des vétérinaires. Ces animaux sont confiés à l’association SOPTOM par des particuliers, la plupart présentant des blessures causées par des voitures, des tondeuses à gazon, des morsures de chien, etc.

L’équipe de vétérinaires du Village des Tortues a développé une technique de chirurgie polyester réparatrice et travaille avec différentes universités à l’international. À travers les vitres de plexiglas, les visiteurs peuvent observer les soigneurs s’occupant des tortues convalescentes.

Tortue de Madagascar — © Le Journal des animaux/Tous droits réservés

Tortue de Madagascar — © Le Journal des animaux/Tous droits réservés

Un centre pour la protection et la conservation des Tortues

Les activités de l’association ne consistent pas uniquement à soigner les tortues blessées. Au cours de la visite, le public se déplace sur les 2 hectares du Village et découvre les nombreuses espèces de tortues qui sont protégées dans ce lieu.

Parmi elles, on compte les tortues d’Hermann et les tortues Cistude, originaires du Sud de la France, qui sont menacées de disparition par les incendies et l’urbanisation. Le Village des Tortues abrite également des espèces plus exotiques, comme la Tortue marginée originaire de Grèce, les Tortues Happeuses ou encore les Tortues de Madagascar, considérées comme les plus belles tortues du monde. Ces dernières font l’objet d’une surveillance particulièrement renforcée : leur enclos est équipé de caméras de surveillance et une personne veille en permanence sur ces specimen, très recherchés par les trafiquants.

Toutes les tortues présentes dans le Village ont été rapportées par des particuliers ; aucune n’a été achetée ou extraite de son milieu naturel.

En complément des programmes de conservation menés par l’association (plusieurs dizaines de tortues naissent chaque année dans le centre et certaines sont relâchées dans leur milieu naturel), le Village des Tortues vise à sensibiliser le grand public aux besoins de ces animaux.
Ainsi, les panneaux explicatifs qui parsèment le parcours soulignent que les tortues sont des animaux sauvages inadaptés à la vie en captivité, et dont il convient de respecter le milieu naturel.

Tortue  — © Le Journal des animaux/Tous droits réservés

Tortue Happeuse — © Le Journal des animaux/Tous droits réservés

En apprendre plus sur les tortues

Le Village des Tortues propose également aux jeunes comme aux plus grands d’en apprendre plus sur les tortues et leur évolution au cours des temps géologiques. À l’aide de maquettes et sous forme de jeux, les visiteurs peuvent apprendre à reconnaître le sexe d’une tortue, à déterminer son âge et peuvent même visualiser la position des principaux organes internes de l’animal.

Un parcours paléontologique présente des reconstitutions des ancêtres des tortues et leur évolution au cours des temps géologiques. On apprend par exemple que les plus anciennes tortues sont apparues avant les dinosaures !

Maquette présentant l'anatomie d'une tortue d'Hermann — © Le Journal des animaux/Tous droits réservés

Maquette présentant l’anatomie d’une tortue d’Hermann — © Le Journal des animaux/Tous droits réservés

Infos pratiques

Accessible par l’A8, le Village des Tortues est situé à environ 1 heure de route de Toulon et de Saint-Tropez. Le tarif d’entrée varie de 6 à 10 euros ; il est possible de prévoir une visite guidée.
Site Internet : villagetortues.com

À horizon 2017, le Village des Tortues devrait s’installer à Carnoules, à une dizaine de kilomètres de Gonfaron, sur un terrain plus vaste.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Un commentaire a été publié

  1. Annie Le 28 juillet 2015, à 10 h 51

    Très intéressant… et m’est revenu en mémoire un village du même type à Sangalkam au Sénégal, d’ailleurs soutenu par cette association.

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *