Dans cette sympathique vidéo, National Geographic nous propose d’observer des ornithorynques dans leur milieu naturel.

Depuis la découverte du premier ornithorynque en Australie à la fin du 18e siècle, ces animaux fascinants continuent à intriguer les scientifiques. Outre leur morphologie étonnante, les ornithorynques ont la particularité d’être des mammifères ovipares : la femelle allaite ses petits, mais elle pond des œufs ! Quant aux mâles, leurs pattes postérieures ont la particularité d’être dotées d’éperons venimeux.

Un mystère génétique

Les ornithorynques n’ont pas fini de nous surprendre : après avoir découvert qu’ils possédaient 5 chromosomes X et 5 chromosomes Y (contre une paire XY pour la plupart des mammifères), les chercheurs envisagent aujourd’hui l’existence éventuelle de 2 sous-espèces d’ornithorynques bien différenciées. Cela expliquerait les différences constatées entre les populations du Nord de l’Australie et celles du Sud, qui présentent une corpulence bien supérieure.

Les scientifiques poursuivent les recherches sur ces animaux étonnants, qui nous réservent sûrement beaucoup d’autres surprises…


Sources :

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Un commentaire a été publié

  1. Nini Le 29 mai 2017, à 17 h 41

    J’ai rien compris

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *